Voyage à cheval et Randonnée équestre

Découvrir la société mongole

Commencez à voyager dès maintenant en découvrant la vie en Mongolie

Religion et peuples en Mongolie

Langue officielle : Mongol

Il y 86.5% de bouddhistes tibétains dans le pays, et 5.9% de musulmans.
Il existe 29 ethnies, tous descendants de groupes d’origine turque et de tribus nomades mongoles. Majoritairement, la Mongolie est peuplée de Mongols Khalkhas, environ 86% de la population. Les autres ethnies, sont les Kazakhs (ouest) et les bouriates (nord). Les mongols sont un peuple pacifique, les différences de groupes ne sont pas sources de conflits.
Généralement, la religion pratiquée par les Mongols est le Chamanisme. Néanmoins, le bouddhisme tibétain a gagné plus de popularité au 16ème siècle. Dans les années 30, une campagne antireligieuse a été menée par les communistes. Elle a conduit à fermer tous les monastères. La réforme de 1990, a permis la libération religieuse, les monastères ont ré ouvert. Cependant les musulmans kazakhs seront autorisés à pratiquer l’Islam.

La Mongolie a la plus faible densité de population au monde

1,94 hab./km² : la plus faible densité de population au monde.
Il existe plus de Mongols en dehors des frontières de la Mongolie, que dans le pays en lui-même. En effet il existe 3.5 millions de mongols en Chine, 1 million en Russie, et en Asie centrale, et Turquie.
Près des 2/3 de la population est âgée de moins de 30 ans
Il y a environ 60% de la population en Mongolie qui est urbanisée, et plus de la moitié de cette population urbaine vit dans la capitale, Oulan-Bator. Durant les 5 dernières années, la capitale a augmenté d’environ 50%, dû à un exode rural de la campagne aux villes de province. Il existe néanmoins toujours la vie semi-nomade, elle reste même prédominante dans les campagnes. L’hiver étant rude, les familles vivent dans les villages, et en été dans des yourtes.

Economie mongole

Un tiers des Mongols sont de purs nomades, se déplaçant dans ces prairies infinies à la recherche des meilleurs pâturages pour élever chevaux, moutons, chèvres, yacks, et chameaux. La Mongolie profite de cela, pour être exportatrice de produits d’origine animale comme la viande, la laine, les poils d’animaux (dont le cachemire, 1er pays producteur mondiale).
Les minéraux, les pierres précieuses (et semi-précieuses), ainsi que des métaux précieux comme l’or, sont des ressources naturelles de la Mongolie.
Le charbon et le pétrole sont aussi des ressources, cependant elles ne sont pas exploitées, à cause d’un manque d’infrastructure. Tout cela représente environ les 2/3 de ces exportations mongoles.
La Mongolie ne peut pas subvenir à ses besoins en nourriture, malgré une pratique intense de l’élevage et de la culture du blé, cela est dû à un changement culturel. Cela engendre donc, le déficit de la balance commerciale et de son endettement. Le pays à aujourd’hui une dette de 11 milliards de dollars envers la Russie.

Monnaie : tugrik (MNT)

Taux de change: http://www.xe.com/

Cuisine Mongole

Une maxime mongole dit : « petit déjeuner, garde le pour toi-même ; déjeuner, partage le avec tes amis ; dîner, donne le à tes ennemis ». Le petit-déjeuner et le déjeuner, sont très importants comme repas. Ils se composent de mouton bouilli, avec de la graisse et de la farine et quelques fois des produits laitiers ou riz. Les Kazakhs, apportent une variété : la viande de cheval.
La boisson classique est le süütei tsai (thé au lait). Ce sont de grands buveurs de thé. Les hommes qui refusent de boire l'arkhi (vodka) sont considérés comme des faibles. Les bergers vantent les bienfaits pour la digestion de l’airag, lait de jument fermenté, faiblement alcoolisé (environ 3% d’alcool) dont les mongols de tout âge boivent des litres en été.
Beaucoup de mongols le distillent encore pour produire le shimiin arkhi , qui amplifie la teneur en alcool pour arriver à 12% d’alcool.

Hospitalité Mongole

Nous allons rencontrer les nomades, joyeux et curieux, qui nous accueillent dans leur yourte pour partager avec eux un thé, un déjeuner ou un dîner.
Le thé au lait est la première chose qui vous sera proposé en arrivant chez eux. Ensuite vous pourrez goûter différents produits laitiers et le fameux alcool à base de lait de jument fermenté, l’Airag.
Il est dans la culture du pays de donner quelque chose aux nomades pour les remercier de leur hospitalité.
Le cadeau se donne quand vous quittez vos hôtes, en signe d'offrande, les deux mains tendues (de la même manière que vos hôtes vous auront présentés le thé au lait). La maîtresse de maison ne regardera pas le cadeau devant vous et se contentera de le mettre de côté.

Les cadeaux sont généralement collectifs pour le groupe. Nous mettons en commun dans un sac des petits objets utiles tel que stylos, casquettes, bougies, cigarettes, briquets, couteaux suisse, cahiers, ciseaux, fil et aiguilles à coudre, piles pour les radios, lampe à dynamo… Evitez les objets à pile.
Si vous souhaitez faire un cadeau aux enfants, c’est aussi à la maman qu’il faudra le confier car l’offrir directement à l’enfant pourrait être perçu comme interférant la relation parents/enfants qui est très forte en Mongolie. Cela évite également d’influencer leur éducation vers la mendicité aux occidentaux.
Vous leur ferez plaisir avec toutes sortes de petits jeux tels que des ballons, frisbee, bulles de savon, puzzle, jeux de sept familles, petites peluches, etc.
Les bonbons ou les chocolats sont toujours très appréciés de tous.
Pour ces dames, très coquettes bien que vivant dans la steppe, les produits de beauté (crèmes, parfums, maquillage…) sont un vrai bonheur.

icone nl

Recevez nos bons plans