Voyage à cheval et Randonnée équestre

Un peu d'histoire de Suède

Vous êtes curieux de découvrir la Suède? Quelques notions d'histoire pour commencer à découvrir ce pays

La préhistoire

Il y a 15 000 ans, la Suède était entièrement recouverte d’une calotte glaciaire. Elle accueillit ses premiers hommes dans le sud du pays 3000 ans plus tard. La glace ayant totalement disparu, le territoire commença à se peupler des premières tribus, connus sous le nom de Suiones.
Quatre phases définissent l’ère préhistorique :

  • L’âge de pierre ancien (10 000 ans av. J.-C.) : Au fil du temps, les hommes commencent à se servir d’outils de pierre rudimentaires et à vivre de la chasse, de la pêche et des récoltes de plantes comestibles.

  • L’âge de pierre récent (3 000 ans av. J.-C.) : La population suédoise voit apparaitre l’agriculture.

  • L’âge de bronze (1 000 ans av. J.-C.) : Cette période se distingue par un niveau élevé de civilisation

  • L’âge de fer (500 ans av. J.-C) : La population suédoise devient sédentaire. L’agriculture devient alors la base de la vie économique et sociale du pays.

La période viking

La période entre le 9ème siècle et le milieu du 11ème siècle s'appelle l'âge des Vikings.
Les Viking suédois, appelés Varègues à cette période, commencèrent à voyager vers l’est sur leurs imposants bateaux.

Développant le commerce avec les pays d’Europe du nord, ils atteignirent la mer Noire et la mer Caspienne où des relations commerciales avec Byzance et les royaumes arabes furent établies.

Le Moyen-Âge

Le Moyen-âge en Suède débuta autour de l’an 1 000 et se termina dans les années 1520. Avant l’arrivée du christianisme sur les terres suédoises, le peuple de Suède croyaient en l’existence de plusieurs dieux dont les plus connus sont Odin, Thor ou Frey.

Le Christianisme apparut en Suède vers l’an 1 000 avec le couronnement du premier roi chrétien Olof Skötkonung. Ainsi les premières églises se construisent à Sigtuna, et le premier archevêque suédois est intronisé en 1164 à Uppsala. De nombreuses villes furent construites et la Suède fut divisée en provinces, chacune possédant ses propres lois.

Le parlement suédois se développa lors du Moyen-Âge et fût divisé en quatre ordres : la noblesse, le clergé, la bourgeoisie et les paysans.

L’Union nordique

A la fin du Moyen-Âge, en 1397, les couronnes de Norvège, du Danemark et de Suède furent regroupées sous l'autorité de la Régente Marguerite dans le but de créer une Union: l'Union de Kalmar.Au cours de cette union, de nombreuses révoltes eurent lieux entre la Suède et le pouvoir royal danois.  

Ces conflits aboutirent au « Bain de sang de Stockholm » en 1520, où le roi danois de l’union Christian II fit exécuter 80 nobles soupçonnés de nationalisme. Cet événement entraina une révolte qui entraina le point final de l’union. Gustave Vasa s’empara du pouvoir et fût couronné le 6 juin 1523 devenant ainsi le roi de Suède.

La période de grandeur

Au cours de son règne, de nombreux changements eurent lieu. La Suède redécouvrit son indépendance économique et devint luthérienne. Par l’influence du pasteur allemand Martin Luther, l’église suédoise devint protestante.

Du 16ème siècle jusqu’au 18ème siècle, la Suède connue de nombreuses guerres autour de la mer Baltique, symbole de puissance pour le commerce. En conflit avec la Russie, l’Allemagne, la Pologne et le Danemark, la Suède prit le contrôle de la mer Baltique au milieu du 17ème siècle puis s’empara d’une partie du nord de l’Allemagne et de la Pologne. Elle devint alors une grande puissance.

Le roi de Suède Charles XII, après avoir perdu plusieurs guerres, renonça aux territoires conquis. Le territoire de la Suède fût alors réduit à un territoire correspondant plus au moins à celui de la Suède et de la Finlande actuel. Elle céda la Finlande à la Russie au cours des guerres napoléoniennes.

L’ère de la liberté

Dans le but d’améliorer l’économie de la Suède, le pays développa la recherche et la science. En 1740 fût créé l’Académie des sciences. Lors du siècle des lumières la Suède vit sa prospérité s’accroitre. Cette période de changement permit de remettre en question le pouvoir du clergé et de la noblesse au cœur de la société suédoise. Ainsi de nombreuses réformes et révolutions se propagèrent à travers le pays ainsi qu’en Europe.

Couronné en 1771, le roi Gustav III tenta d’accroitre son pouvoir en réalisant un coup d’état, sans violence, dans le but de régner seul sur le pays en 1772. L’ère de la liberté fût alors terminée.

La Suède au 19ème siècle

La période de paix à la suite de cet événement permit au pays de développer les arts et de s’épanouir. L’Opéra royal de Stockholm fut inauguré en 1782 et le Théâtre dramatique royal en 1788. A la suite de ces quinze années de pays, Gustave III déclara la guerre à la Russie en juin 1788.

Cette confrontation s’acheva deux ans plus tard en 1790. Assassiné en 1792, Gustave III fût succédé par son fils Gustave IV. Ayant perdu la guerre, le roi fût contraint de céder la Finlande ainsi que la Russie. A partir des années 1815, Gustave IV Adolphe fut contraint de renoncer à son pouvoir et fût succédé par Charles XIII. Son descendant, Jean-Baptiste Bernadotte bâtit une union entre la Suède et la Norvège qui dura près de 100 ans.

En 1865, le parlement fût divisé en deux sections appelées « chambres », remplaçant les quatre ordres initiaux (la noblesse, le clergé, la bourgeoisie et les paysans). Au cours du 19ème siècle, la Suède connue une nette croissance de sa population forçant certains habitants à partir vers l’Amérique.

La période de neutralité

Le 20ème siècle fût marqué par une neutralité politique. De nos jours, la Suède n’est membre d’aucune alliance militaire.

icone nl

Recevez nos bons plans