Voyage à cheval et Randonnée équestre

Les formalités pour voyager en Afrique du Sud

Préparez votre voyage en Afrique du Sud : formalités, passeport, santé...

Passeports et visa d'entrée en Afrique du Sud

Pour les ressortissants français, belges et suisses, être en possession d'un passeport valable au moins six mois après votre date de retour. Il doit impérativement comporter au moins 3 pages vierges. A défaut, les voyageurs sont refoulés à l’arrivée. Vérifiez impérativement ce passeport. Il est de votre seule responsabilité d'obtenir votre passeport et de vous conformer à la réglementation d'entrée dans le(s) pays visité(s) avant la date de votre départ.

Concernant le Safari à cheval de l'Afrique du sud au Botswana, notez qu'une taxe d'entrée de 30 $ devra être payer pour l'entrée au Botswana à partir du mois de juin 2017. Ce visa touristique a été souhaité par le Ministère de l’Environnement, de la Conservation et du Tourisme dans le but de recueillir des fonds pour la conservation et le développement du tourisme et pour l'amélioration de la vie des habitants du Botswana.

Les visas ne sont pas nécessaires pour la plupart des pays, mais nous vous conseillons de contacter votre ambassade locale. Un permis de séjour de 90 jours sera délivré à la frontière à l’entrée sur le territoire sud-africain.

Depuis le 1er juin 2015, la nouvelle réglementation en matière d’entrée et de sortie des mineurs en Afrique du sud, qu’ils soient étrangers ou Sud-Africains, est entrée en vigueur. Dès lors, tous les parents seront tenus de présenter un justificatif attestant du lien de filiation avec leurs enfants, à l’entrée comme à la sortie du territoire sud-africain. Cette mesure s’applique en tout point frontalier sur le territoire y compris aux frontières terrestres.

En pratique, voici les documents qui devront être présentés à l’entrée et à la sortie :
Selon le cas de figure, les documents requis sont les suivants :

1/ Si le mineur voyage avec ses deux parents
Son passeport personnel.
La copie intégrale de l’acte de naissance traduite par un traducteur assermenté ou son extrait d’acte de naissance plurilingue. Il n’y a aucune condition relative à la date de délivrance de ces documents d’état civil.
Le livret de famille pourra également être présenté pour justifier des filiations.

2/ Si le mineur ne voyage qu’avec un seul de ses deux parents non séparés
Les documents du point 1.
Une autorisation de sortie du territoire qui doit être renseignée et signée par le parent ne voyageant pas et accompagnée d’une copie de sa pièce d’identité certifiée conforme à l’original. Cette autorisation doit dater de moins de 4 mois à la date du voyage. Les voyageurs doivent se rapprocher de la mairie de leur domicile pour y faire certifier la signature apposée sur l’autorisation (gratuit). Ils peuvent également se rapprocher d’un notaire pour ce faire (payant) ou encore de l’ambassade d’Afrique du Sud dans leur pays de résidenc.

Pour toute information complémentaire, il est recommandé aux personnes voyageant en Afrique du Sud avec des enfants mineurs de se rapprocher de la section consulaire de l’Ambassade d’Afrique du Sud à Paris (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.).

Plus de renseignements : France diplomatie.gouv.fr / Afrique du sud

Santé en Afrique du Sud

Avant le départ
Il est conseillé au voyageur de consulter son médecin traitant et d’emporter dans ses bagages ses médicaments habituels. 

Il est recommandé de souscrire une assurance-voyage (frais médicaux et rapatriement sanitaire). Les personnes qui bénéficient d’une assurance-voyage associée à un autre contrat (carte de crédit, mutuelle, etc) doivent veiller à se munir du numéro de téléphone d’urgence de la compagnie d’assistance.
Les soins prodigués dans les établissements hospitaliers privés sud-africains sont de bonne qualité mais très coûteux. Même en cas d’urgence, sans la présentation de garanties de paiement ou d’une assurance-santé, un patient étranger pourra se voir refuser l’accueil et toute prise en charge médicale.

Certificat de vaccination contre la fièvre jaune
Un certificat de vaccination contre la fièvre jaune est exigé pour les voyageurs en provenance d’une zone infectée (la mesure s’applique aussi à toute personne ayant transité pendant plus de douze heures dans un des pays à risques). Cette vaccination, qui ne concerne pas les enfants âgés de moins d’un an, doit avoir été effectuée 10 jours avant l’entrée sur le territoire sud-africain.

Il s’agit des pays suivants :
En Afrique : Angola, Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, République Centrafricaine, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, République Démocratique du Congo, Ethiopie, Guinée Equatoriale, Gabon, Gambie, Ghana, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Libéria, Mali, Mauritanie, Niger, Nigéria, Rwanda, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Togo, Ouganda,
Hors Afrique : Argentine, Bolivie, Brésil, Colombie, Equateur, Guyane Française, Guyane, Panama, Paraguay, Pérou, Surinam, Trinité-et-Tobago, Venezuela.
Tout voyageur concerné par cette obligation de vaccination antiamarile et ne la respectant pas se verra refuser l’entrée sur le territoire sud-africain par les autorités locales.

Source : France diplomatie.gouv.fr / Afrique du sud

Vaccinations
La mise à jour de la vaccination diphtérie-tétanos est recommandée. 
Prévention des maladies transmises par les piqûres d’insectes

Wild Coast
La région de la Wild Coast n'est pas touchée par le paludisme. Il est tout de même recommandé de se munir de spray anti-moustiques et anti-tiques.

Waterberg
Le ranch ainsi que notre lodge haut de gamme, se situent dans la région du Waterberg, une région non touchée par la malaria (paludisme).

Safari à cheval de l'Afrique du sud au Botswana
Afrique du sud : la région du Waterberg, une région non touchée par la malaria (paludisme). Il est tout de même recommandé de se munir de spray anti-moustiques et anti-tiques.
Botswana : traitement préventif contre la Malaria et vaccin contre la Tuberculose recommandé (demander conseil à votre médecin traitant).

 

Des zones de paludisme (classification zone 3 en termes de résistance) subsistent dans les provinces du Mpumalanga, du Limpopo et du KwaZulu-Natal, aux frontières avec le Mozambique, le Swaziland et le Zimbabwe, notamment dans la région du parc Kruger.
Dans ces zones, le recours à des mesures de protection individuelle (spray, crèmes, diffuseurs électriques, moustiquaires, etc) s’impose.
A ces mesures, doit s’ajouter un traitement médicamenteux adapté à chaque individu (de type Malarone ou son générique, sur prescription médicale). Il convient donc de se renseigner auprès du médecin traitant ou d’un centre de conseils aux voyageurs.
En cas de fièvre durant le séjour et dans les deux mois qui suivent le retour, il est impératif de signaler au médecin un séjour récent en zone infectée.

Hygiène alimentaire
Dans les agglomérations, l’eau du robinet est potable. En revanche, dans les zones rurales, il est recommandé de boire de l’eau minérale, en bouteille.
Veillez à un lavage régulier et soigneux des mains avant chaque repas.

Adresses utiles avant de partir en Afrique du Sud

Ambassade d’Afrique du Sud
59, quai d’Orsay, 75343 Paris. Tél. : 01 53 59 23 23.
Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h15 (de 9h à 12h pour les visas)
Web : http://www.afriquesud.net/

Consulat d’Afrique du Sud 
Centre d'affaires Île-de-France, 4, avenue Charles-Tillon, 35000 Rennes. Tél. : 02 23 46 14 18
Site de l’office du tourisme Sud Afriquain : http://country.southafrica.net/country/fr/fr

Ambassade de France en Afrique du Sud
250 Melk Street, Nieuw Muckleneuk, Pretoria, 0181.
Tél : +27 (0) 12 425 1600, contact e-mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Web : http://www.ambafrance-rsa.org/-Francais-

icone nl

Recevez nos bons plans