Voyage à cheval et Randonnée équestre

Découvrir la société en Lettonie

Commencez à voyager dès maintenant en découvrant la vie en Lettonie

Langues et coutumes en Lettonie

Langue officielle : letton

Minorités en Estonie : Russes (28.8%), Biélorusses (3.9%), Ukréniens (2.6%), Polonais (2.5%), Lituaniens (1.4%), Juifs (0.4%), Tsiganes (0.3%), Allemands (0.2%)

Religion(s) : luthéranisme (24%), catholicisme (18%), religion orthodoxe (15%).

Lorsque l’on rencontre un Letton pour la première fois, les sujets à aborder au premier contact sont des sujets tels : le temps qu’il fait, le fait qu’il fasse bon vivre en Lettonie, etc… Toutefois, il faut éviter de parler des discriminations contre les minorités. L’humour subtil est toutefois très apprécié.

Quelques mots de base :
Oui : Jā
Non : Nē
Merci : Paldies
Je vous en prie, de rien : Nav Par Ko
S’il vous plaît : Lūdzu
Excusez-moi : Atvainojiet
Salut : Sveiki
Bonjour : Labdien
Bonsoir : Labvakar
Bonne nuit : Ar labu nakti
Au revoir : Uz Redzēšanos
Je m’appelle : Es esmu
Parlez-vous anglais ? : Vai tu runā angliski?
Je suis désolé : Atvainojiet

Le Sauna en Lettonie

Traditionnellement, le sauna prend une place dominante dans la culture lettone depuis des siècles, de telle sorte que les femmes enceintes y accouchaient. C’est une pratique très courante dans les pays nordiques où les saunas sont un lieu de discussion, de relaxation et d’affaires. Communément appelé « pirts » en letton, le sauna exige une bonne préparation. La pièce est chauffée entre 70° et 90°C grâce à un poêle à bois. Parmi le cérémoniel des saunas, on verse de l’eau sur les pierres fumantes pour faire monter la température, et bien sûr, se rouler dans la neige ou plonger dans un lac glacé lorsqu’on en a la possibilité. Une autre tradition liée au sauna est le « fouettage » avec des branches de bouleau séchées : couché sur le ventre, des branches mouillées sont secouées au dessus du dos, alternant ainsi l’effet chaud et froid.

Fête de la Saint Jean : Ligo (23 juin) et Jani (24 juin)

La Saint Jean, célébrée dans la nuit du 23 au 24 juin est une des plus grandes fêtes de l'année. Jani est l'occasion de faire vivre des coutumes colorées. Le fondement de cette fête est le paganisme. Pour les anciens Lettons, cette nuit donnait une grande force et produisait des miracles. Il se trouve que c’est la nuit la plus courte de l’année, un bûcher est dressé et les participants dansent, chantent autour et sautent par-dessus. Durant la journée, les Lettons cueillent des fleurs et des plantes aux vertus médicinales, et les filles tressent des couronnes pour décorer les maisons. Une tradition ancienne associée à ce jour est la « recherche de la fleur de fougère », il est dit que la fleur, gardée par des sorcières et des bêtes sauvages fleurit seulement au cours de cette nuit ! Si vous parvenez à la trouver, vous gagnez force et connaissance pour l’année. Dans la pratique, cette fleur n’existe pas mais cette tradition permet aux jeunes gens de disparaître quelques heures dans les sous-bois.

La cuisine en Lettonie

Comme chez leurs voisins estoniens, la cuisine en Lettonie est simple et roborative. La tradition veut que l’on commence par une soupe été comme hiver. Une recette ancestrale consiste en une soupe (plutôt une purée) de pois servis dans une miche de pain de seigle. Le pain  en Lettonie est noir, très parfumé, parfois avec un léger gout de pain d’épice. On y consomme également beaucoup la pomme de terre, par exemple sous forme de galette frites, servies avec de la crème fraiche. Les produits de la forêt sont particulièrement appréciés, depuis les champignons aux baies sauvages dont sont tapissés les sous bois : fraises, myrtilles, crandberries…

Economie en Lettonie

Monnaie : Euro

icone nl

Recevez nos bons plans