Voyage à cheval et Randonnée équestre

The Queen...et son amour des chevaux

 

Cet été, vous partez en Angleterre : stage linguistique ou rando, vous aviez envie de vert…
Alors bien sûr, vous galoperez plus dans les collines verdoyantes du Dartmoor, que dans les rues de Londres (quoique… si jamais une envie de shopping vous faisait prolonger votre séjour…). Mais néanmoins, avouez que de nombreuses images vous viennent en tête avant le départ : l’Angleterre et ses pubs, l’Angleterre et ses fêtes locales, l’Angleterre et ses sports, …. Et bien entendu l’Angleterre et sa famille royale ! Et surtout la Reine Elisabeth.

Elizabeth II : une femme de cheval

Parlons-en justement !
Elle vient de fêter ses 93 ans et n’a pas manqué de partir se ressourcer auprès de ses chevaux.
Vous le savez : la Reine en est amoureuse, mais à quel point ?

La FEI a justement remis à Sa Majesté la Reine Elisabeth d’Angleterre : le fameux « Lifetime Achievement Award », des mains de Son Altesse Royale la Princesse Haya de Jordanie. Ceci pour récompenser une vie entière d’implication en faveur des chevaux et de l’équitation. Et oui ! Sa passion est demeurée pour elle, inchangée au fil des années…

Reine Elizabeth : retour en enfance

Reine Elizabeth : retour en enfance

Une enfance parmi les chevaux !

Sa majesté, reine de Grande Bretagne et d’Irlande du Nord, a grandi auprès des poneys, puis des chevaux : l’équitation fait partie de son éducation. Elle prend ses premières leçons d’équitation dès l’âge de trois ans, et à quatre ans, son grand-père le roi George V, lui offre sa première monture, une ponette Shetland du nom de Peggy. C'est ainsi, qu'au cours d'une première expérience équestre dès le plus jeune âge, peut naître une véritable passion.

De fait, aujourd’hui encore, elle veille activement à la protection des races de poneys de Grande-Bretagne menacées, particulièrement le Fell, le Dales et le Highland. Vous croiserez peut-être certains spécimens de ces races lors de votre séjour.

 

Le cheval présent jusque dans les cérémonies !

Revenons à notre jeune Reine :
Une passion est née. Elle ne se démentit pas au cours de la vie longue de cette reine.
L’équitation, d’ailleurs, fait partie de ses attributions « professionnelles » : lors de la cérémonie annuelle du « Trooping the colour », la Reine a très longtemps défilé à cheval, en amazone, symbole pour elle d’élégance.

Lors de cet évènement, elle a chevauché pendant dix-huit années consécutives sa jument canadienne Burmese, offerte par la Police montée de ce pays. Savez-vous que Burmese était réputée pour être très fiable ? Elle l’a prouvé lorsqu’en 1981, au cours de cette cérémonie, un déséquilibré a tiré sur la Reine, des coups de feu à blanc. La jument eut peur, a démarré puis s’est instantanément calmée, complice de son amazone qui pas une seconde n’avait perdu son flegme.
Cette race de chevaux typique du Canada est un véritable emblème et se retrouve dans de nombreuses disciplines ( randonnée, attelage, cso, dressage...). Peut-être aurez-vous l'occasion d'en chevaucher un lors d'un séjour au Canada... 

Une Reine passionnée de courses hippiques

Une Reine passionnée de courses hippiques

Une propriétaire de chevaux de course

Cavalière, adorant l’extérieur (comme vous me direz-vous !), sa Majesté est aussi une amoureuse de courses hippiques.
A la mort de son père le roi George VI, elle hérite de plusieurs chevaux de course et continue encore aujourd’hui de les faire courir sous les couleurs qui étaient celles de son père et de son grand-père. Certains chevaux lui appartenant ont gagné les plus grandes courses classiques – à l’exception toutefois du Derby d’Epsom.

Sur les champs de courses, Elizabeth II montre son enthousiasme et n’est pas avare de commentaires. Lorsqu’elle suit une course à la jumelle, elle laisse éclater une joie visible si l’un de ses chevaux gagne !

 

Une Reine engagée dans des recherches 

D’ailleurs, fin Mars 2019, elle était en visite dans le Somerset. Et c’est justement avec des chevaux de course que cette passionnée a débuté son programme. Elle s’est rendue aux «Manor Farm Stables» à Ditcheat. Là l’attendaient l’entraîneur Paul Nicholls, ses deux jockeys et six de ses champions dans les courses de steeple. Parmi eux, Frodon et Clan Des Obeaux, qui appartiennent à l’ancien footballeur écossais et entraîneur de Manchester United, Sir Alex Ferguson.

Sa venue en ces lieux avait pour but d’en apprendre plus sur des projets de recherches menées à l'Université de Bath. Mais la thématique de ces recherches reste équine : les blessures à la colonne vertébrale dans les sports équestres et le bien-être des chevaux de course. Puis, elle a baptisé officiellement du nom de « Windsor » un nouveau cheval de la police montée de Avon et Somerset. Une vraie passionnée !

Une Reine éleveuse

Une Reine éleveuse

Passionnée d’élevage, c’est une fine connaisseuse des lignées de pur-sang.

Pourtant, en 2007, elle a ouvert un élevage près de Balmoral pour mettre en valeur et préserver les poneys Highland. Ces poneys originaires d'Ecosse sont réputés pour leur robustesse et leur agilité, ce qui en font d'excellents compagnons de randonnées pour découvrir en toute sécurité les vastes étendues de ce pays.

Elle organise aussi chaque année dans le parc de Windsor le Royal Windsor Horse Show, où cavaliers de CSO, meneurs et poneys envahissent, à la grande joie de tous, ce parc si célèbre. Cela permet aussi de découvrir de potentiels reproducteurs.

Une passion familliale

Une passion familliale

Une passion qui se transmet de génération en génération 

La Reine a transmis sa passion de l’équitation à ses enfants mais surtout à sa fille Anne, la Princesse Royale (titre traditionnellement dévolu à la fille aînée du souverain) qui a été Championne d’Europe en 1971 en concours complet.

Zara Phillips est également une cavalière de complet. Son palmarès dépasse celui de sa mère, la Princesse Royale justement. En 2005, elle est à son tour Championne d’Europe de concours complet, mais ne s’arrêtera pas là : aux JEM (Jeux Equestres Mondieux) de 2006 à Aix-la-Chapelle, elle remporte la médaille d’or individuelle et la médaille d’argent par équipe. Elle est ensuite médaille d’argent par équipe aux JO de Londres en 2012. De quoi combler sa grand-mère… 

Aujourd’hui, nous vous l’avons dit, la Reine continue de monter à cheval avec ses enfants, ses petits-enfants et ses arrière-petits-enfants !

Peut-être alors la croiserez-vous au détour d’un chemin...

icone nl

Recevez nos bons plans