Quantcast
Voyage à cheval, séjour et randonnée équestre

Dévoluy j’arrive ! Témoignage d'Alizée, cavalière voyageuse sur sa randonnée à cheval dans les Alpes

L'été se termine, nous sommes fin août, j'ai travaillé ces deux derniers mois et je rêve de vacances. Je rêve de partir loin (tout en restant en France – merci la situation sanitaire actuelle) et de grands espaces. Je rêve d'altitude, de terrains complètement différents de ma belle forêt de Fontainebleau, je crois bien que j'ai envie de partir à la montagne ?!

Effectivement la montagne est tellement loin de chez moi que je n'y vais pas très souvent. Et en tout honnêteté je ne suis pas fan des sports d'hiver. Mais la montagne l'été je l'adore !

Ambiance choisie, je me pose maintenant la question de que faire ? Je n'ai pas eu l'occasion de monter beaucoup à cheval cette année - cela m'a manqué. C'est décidé j'opte pour une randonnée à cheval.

Ma méthode pour trouver le meilleur voyage !

Ma méthode pour trouver le meilleur voyage !

1. Je fais appel à mes meilleurs contacts : 

Et oui lorsqu'il s'agit de randonner à cheval c'est l'agence Caval&go à qui je pense tout de suite. Ayant déjà voyagée avec eux à plusieurs reprises, c'est les yeux fermés que je les contacte. Ophélie, toujours très chaleureuse et connaissant bien mon profil me fait quelques propositions par rapport à mes contraintes (dates, budget, niveau, envie...). Elle me dit "Alizée, avec ton profil sportif je te recommande une rando avec pas mal de dénivelé pour un max de sensation, nous avons une rando de 3j dans les Alpes qui pourrait vraiment te plaire". Elle m'oriente sur le site web pour que je puisse découvrir le programme - que je lis en parallèle tout en l'assommant de questions. Fin de lecture, le programme me botte énormément, le départ est dans 15 jours. Il y a 3 cavaliers inscrits - chouette ce sera un petit groupe ! Je lui donne mon accord, elle me fait suivre le devis dans la foulée et hop mes prochaines vacances sont réservées.

2. Une randonnée à cheval, ça se prépare :

"Il n'y a pas de mauvaise randonnée à cheval, mais uniquement des cavaliers mal équipés" - voici mon dicton de rando ! La montagne c'est très exigent et toujours avec un climat incertain, donc il vaut mieux bien s'équiper ! Ici pour cette rando, nous sommes en autonomie pendant la journée mais il y a une intendance qui est organisée tous les soirs. C'est à dire qu'un véhicule nous apporte notre sac de voyage tous les soirs pour que nous puissions avoir nos petites affaires pour se changer, se laver et bien dormir. Le véhicule apporte également le grain et le foin pour les chevaux - oui eux aussi ont le droit d'être bien chouchoutés.

Je commence à faire mon sac et coche au fur et à mesure sur ma liste tous les indispensables : vêtements de pluie (veste & pantalon), polaire, chaussures de marche (en guise de boots) + mini-chaps, pantalons d'équitation confortables (bien-sur on évite les sous vêtement synthétiques et les strings, les jeans trop serrés et les bottes en cuir - hahaha), le casque (même si je sais qu'il y a la possibilité d'en emprunter un sur place, c'est toujours mieux d'avoir son propre matériel), sac de couchage et taie d’oreiller (la 1ère nuit nous sommes en gîte), stick à lèvres, boules Quies, petite pharmacie personnelle (quelques huiles essentielles et c'est parfait pour moi - pas besoin de plus), couteau de poche, gourdes, frontale ; et voila les indispensables sont là ! Pour le reste quelques vêtements conforts et chauds feront l'affaire.

3. Quand le Jour J arrive :

J'ai fais la route depuis la région parisienne, direction les Alpes en voiture. Assez long, mais la montagne, ça se mérite ;-) Je suis arrivée la veille et aie passé la nuit dans un petit hôtel juste à coté du centre équestre pour être sur place « on time » le lendemain  matin ! Le réveil sonne, hop j'enfile donc ma tenue d'équitation, profite du petit-dej de l'hôtel (vraiment pas terrible au passage) et file au centre équestre. Encore quelques petites routes de montagne en zigzag et m'y voila ! 

Je rencontre Lisa, notre guide, petit bout de femme, haute comme 3 pommes, qui m'accueille avec son accent du sud et son franc parlé - j'adore ! Je les admire ces femmes guides équestres qui passent la moitié de l'année à accompagner des groupes, elles ont toujours un sacré caractère et on sent bien qu'il ne faut pas trop les énerver ! Des femmes passionnées et passionnantes ! Lisa me présente Virgule, petit jument (croisée d'une multitude de race). Elle me fait tout de suite penser à "Petit Tonnerre" le cheval de Yakari – hahaha. A priori les autres participants ne sont pas du même avis que moi ;)

Nous sommes donc 5 cavaliers à participer à cette belle aventure : un couple retraité Alsacien venu avec leur fille, qui habite en Australie, venue passer des vacances en France et un jeune homme de Paris. Tous cavaliers et à l'aise aux 3 allures - top le groupe m'a l'air relativement homogène.

Nous préparons les chevaux, le matos est top : selles de rando, sacoches en cuir et fontes. Nous chargeons les sacoches avec le pique-nique du midi, le petit matériel de maréchalerie, la trousse à pharmacie et nos vêtements de pluie (au cas où). La météo semble très incertaine pour les prochains jours - il vaut donc mieux anticiper....

4. Mes 3 jours de randonnée :

Wahoo mais quelle merveille ! C'est vraiment dingue de pouvoir voyager à cheval, de pouvoir partager une telle aventure avec le même cheval et un groupe de cavalier passionné. Nous avons randonnée 3 jours à cheval, une boucle depuis le centre équestre, au travers d’une nature sauvage et encore très préservée.

Jour 1 : Allez Hu !

Jour 1 : Allez Hu !

C’est le départ – ouiiii – je suis tellement contente ! Aujourd’hui, la journée commence avec beaucoup de piste forestière, nous commençons à prendre de l'altitude, la vallée du Buëch se dévoile à nous. Le terrain est relativement caillouteux, mais nous arrivons tout de même à faire un petit galop avant d'arriver  au col de Matacharre à 1700m d’altitude. Pause pique-nique dans un cadre bucolique. Et miam miam, nous avons une belle salade servie avec du pain, du fromage et du saucisson - de la région of course ! La journée d'aujourd'hui est relativement longue - donc pas de petite sieste après le dej. Et hop c'est repartit. Nous redescendons en direction du massif de Bure avec une vue extraordinaire sur cette montagne au paysage lunaire. Passage dans le torrent du Rabioux  (qui est bien sec) voulant dire l’enragé (effectivement il fait un peu peur). En fin de journée nous arrivons à la Cluze au gîte de chez Fabienne. Nous nous occupons des chevaux, de les déseller, puis nous montons un parc pour qu'ils puissent passer la nuit en toute sécurité. On les chouchoute : foin et eau, ils l'ont vraiment bien mérité car la journée a été assez rude (terrain & dénivelé). 

Puis c'est à notre tour de venir se relaxer, autour d'une petite bière locale. Petite douche et hop nous mettons les pieds sous la table pour un repas gourmand préparé par le mari de Fabienne qui nous régale : saucisse de brebis (dingue je n’avais jamais goûté et c’est excellent), gratin de courgettes du jardin, fromages et gâteau à la châtaigne ! Miam.

Jour 2 : Et c'est reparti pour un tour.

Jour 2 : Et c'est reparti pour un tour.

Lisa s'est levée bien avant nous ce matin pour aller nourrir les chevaux. On la retrouve au petit dej et nous informe que les chevaux vont bien. Puis même rituel que la veille, nous chargeons les sacoches avec le déjeuner (qui nous a été apporté bien gentiment avec l'intendance du matin qui venait également récupérer nos sacs et les piquets du parc).

Lisa nous avait prévenus que cette journée allée être magnifique & sauvage. Let's go - day 2, direction les alpages, les petits sentiers à flanc de montagne, les rencontres avec les vautours (c'est juste dingue le nombre qui traine la haut)... Nous rencontrons également toute une ribambelle d'animaux sur les alpages : ânes (trop mignons), vaches, petites marmottes et pleins de rapaces… Il est l'heure de déjeuner, nous arrivons au dessus d’un arc rocheux avec une vue sur toute la vallée et les montagnes des Alpes de Haute Provence, wahoooo trop beau- c'est notre spot ! A ce moment là je me suis sentie vraiment chanceuse, heureuse et très sereine d'être la face à une telle beauté de la nature - gratitude.

Après une petite sieste nous repartons, à travers les alpages couverts de tapis de fleur. Nous redescendons dans la vallée et arrivons en fin de journée chez Jean-Claude, un sacré personnage. Nous passerons la nuit chez lui, dans son château à l’architecture très atypique. Nous nous occupons des chevaux (montage du parc, foin, eau...) puis de nous - il faut être beau car nous sommes invités à la table du châtelaince soir. Dîner de roi accompagné de très bons vins. La journée se termine merveilleusement bien !

Jour 3 : The last one

Jour 3 : The last one

Petit pincement au cœur ce matin - car je me rends compte que c'est notre dernier jour. Allez toute bonne chose a une fin et ce n'est pas encore terminé, alors en route pour cette magnifique dernière journée à cheval dans la vallée du Buëch et ses trésors. Nous démarrons avec une vue grandiose sur les montagnes alentours et le massif de Céüze. Un petit passage sur le plateau de Corréo pour le dej - qui se fait relativement vite car les gouttes de pluie se font sentir - les 1ères ! L'estomac bien remplit avec toujours une bonne salade composée accompagnée de fromage et de saucisson du pays, nous repartons ! Nous terminons notre journée par la visite à cheval du petit village de la Roche des Arnauds - très mignon. Puis dernière grosse grosse montée pour rejoindre le centre équestre et nous y voila. Ma petite jument, une Gourmande, me fait une belle frayeur juste avant d'arriver. En essayant d’attraper une belle touffe d'herbe de l'autre coté d'un fossé, qu'elle n'avait pas vue, elle tombe « ba-da-boum » sur ses deux genoux – aie aie aie. Heureusement plus de peur que de mal, mais tout de même le choc à été relativement violent.

De retour au centre équestre, nous nous occupons des chevaux, les ramenons aux prés, rangeons toute la logistique/intendance... Puis dernière petit verre tous ensemble pour trinquer à notre cette belle randonnée à cheval dans les Alpes. Wahoo, c'était intense, une rando comme j'aime, où le cavalier est actif est s'occupe sans cesse de son cheval. Une rando plutôt sportive, où il faut tout de même avoir une bonne condition physique car les journées sont bien remplies, il y a beaucoup de dénivelé et il faut régulièrement mettre le pied à terre. Pas mal de petit passage technique où il faut aussi savoir faire confiance à son cheval, mais on peut fermer les yeux sans soucis. Les chevaux sont top, endurants, avec le pied sur, et tellement généreux... De vrais bons chevaux de rando !

Je remercie Lisa et tous mes camarades de rando pour cette merveilleuse aventure à cheval :) Et merci aussi à Caval&go de travailler avec de si bons partenaires équestres !

A bientôt pour de nouvelles aventures équestres !
Alizée - octobre 2020

icone nl

Recevez nos bons plans