Voyage à cheval et Randonnée équestre

Un peu d'histoire de l'Uruguay

Vous êtes curieux de découvrir l'Uruguay ? Quelques notions d'histoire pour commencer à découvrir ce pays.

Dates et événements importants

L'arrivée des Européens

Les Charruas étaient les seuls habitants de la région à l'arrivée des Européens. Il s'agit d'une petite tribu repoussée par les guaranís. Les Espagnols découvrirent cette zone en 1516, mais l'absence d'or et d'argent, combinée à la forte résistance des Charruas dissuada les Européens de s'y installer durant le XVIe et le XVIIe siècle. Les Espagnols introduisirent le bétail en Uruguay et développèrent ainsi l'économie de la région.

Le XVIII et XIXe siècle

Plus, tard, les Espagnols augmentèrent leur présence pour limiter l'expansion des Portugais installés au Brésil. Ainsi, les Espagnols fondèrent Montevideo au XVIIIe siècle pour y placer leur armée. Le port naturel de Montevideo finit par concurrencer le commerce de Buenos Aires. Le début du XIXe siècle fut marqué par des luttes entre les Britanniques, Portugais et Espagnols pour la domination d'une zone s'étendant sur l'Uruguay et une partie de l'Argentine et du Brésil.

José Gervasio Artigas lança une révolte contre les Espagnols. Ce soulèvement permit de chasser les Espagnols et Artigas devint un héros pour l'Uruguay. Le Portugal annexa en 1821 le territoire qui deviendra l'actuel Uruguay en l'intégrant dans le Brésil. Des révoltes sans succès éclatèrent en 1821 et 1823. Le 25 août 1825, la province d'Uruguay déclara son indépendance du Brésil, mais voulait néanmoins rejoindre l'Argentine en formant une fédération régionale. Cette union entre l'Argentine et l'Uruguay permit de vaincre le Brésil à l'issue de trois années de guerre.

Le traité de Montivideo, qui fut signé en 1828 et approuvé par le Royaume Uni, donna naissance à l'Uruguay en tant que pays indépendant et souverain. La première constitution fut adoptée le 18 juillet 1830. Durant les 70 années suivantes, l'Uruguay connaitra de nombreux conflits avec les pays voisins. Au même moment, beaucoup d'immigrants, surtout des Européens viendront s'installer en Uruguay.

Le XXe siècle et le début du XXIe

José Batlle Ordoñez, président entre 1903 et 1907, puis entre 1911 et 1915, établit les bases de l'organisation politique actuelle, grâce aux nombreuses réformes politiques, sociales et économiques qu'il mit en œuvre. Les présidents qui lui succédèrent continuèrent certaines de ces réformes.

Le pays traversa de graves problèmes économiques, sociaux et politiques à partir de 1966 qui menèrent à l'insertion d'amendements dans la Constitution qui sera adoptée en 1967. En 1973, la situation avait empiré par rapport à 1966 : les militaires décidèrent de fermer le Congrès et de s'emparer du pouvoir. Ils rédigèrent une nouvelle Constitution, mais les citoyens la rejetèrent lors du referendum organisé en novembre 1980.

Après cet échec, les militaires annoncèrent un programme pour rendre le pouvoir aux autorités civiles. Des élections furent organisées en 1984 : Julio María Sanguinetti, chef de file du Parti Colorado, remporta les élections et devint président entre 1985 et 1990.

En 1989, ce fut Luis Alberto Lacalle du Parti national qui remporta le plus de suffrages. Il occupa la présidence entre 1990 et 1995. Sous son mandat, l'Uruguay entra dans le Mercosur, une alliance économique avec ses pays voisins.

En 1994, Julio María Sanguinetti sortit à nouveau en tête des élections présidentielles. Son deuxième mandat débuta en 1995 et s'acheva en mars 2000.

Jorge Batlle devint président de l'Uruguay le 1er mars 2000 pour un mandat de 5 ans.

En 2005, Tabaré Vázquez prend la tête du pays et devient le chef d'Etat. Il est suivi, 5 ans plus tard, en 2010, par José Mujica avant de revenir au pouvoir en 2015. Par conséquent, Tabaré Vázquez est le président actuel de l'Uruguay. 

Fête nationale

Le 25 août est célébré la fête nationale en commémoration de l’indépendance de l’Uruguay.

icone nl

Recevez nos bons plans