Voyage à cheval et Randonnée équestre

Le cheval Lipizzan

Le cheval Lipizzan est une race ancienne de chevaux de Roumanie

Le cheval Lipizzan

L’histoire du cheval Lipizzan remonte à plus de quatre siècles faisant de lui la plus ancienne race de chevaux d’élevage.
A une période où les guerres rendaient difficile l’importation de chevaux Andalous, très apprécié par les Cours d’Europe, l’Archiduc d’Autriche, Charles II, décide de créer son propre haras pour y élever des chevaux destinés aux Ecuries Impériales.
Il choisit un petit village non loin de Vienne, le village de Lipica (aujourd’hui en Slovénie) dont les conditions climatiques sont proches de celles de l’Andalousie et où se trouve le cheval de Karst, une antique race connue pour son endurance et sa robustesse.
Ces chevaux furent donc croisés avec des étalons espagnols puis des juments, ce qui donna lieu a un double croisement pour obtenir la race du «Cheval Lipizzan».

Le Lipizzan est un cheval énergique, au port altier et robuste. De taille moyenne (1.55 m à 1.67 m), il possède un dos large et musclé, une encolure fortement courbée qui lui procure une silhouette carrée et harmonieuse.
Sa robe, bai à la naissance, devient progressivement grise et tire vers le blanc à l’âge adulte.
Le Lipizzan est un cheval au caractère affirmé qui se montre obéissant, volontaire et patient.
Ces qualités alliées à sa morphologie en font un cheval de sport par excellence.
Ses performances en attelage sont connues tout comme ses aptitudes remarquables en dressage.
Le Lipizzan reste un cheval rare, maintenu en race pure.
Au centre de la Transylvanie, en Roumanie, qui faisait partie de l’empire Austro-Hongrois, fut fondé en 1874 le haras de Fagaras. Au démantèlement de l’empire en 1920, la région fut attribuée à la Roumanie et le haras prit le nom de Simbata de Jos. Les Lipizzans roumains sont élevés surtout pour les travaux agricoles et pour l’armée. Le troupeau comporte beaucoup de Lipizzans de couleur.

icone nl

Recevez nos bons plans