Voyage à cheval et Randonnée équestre

Découvrir la société en République Dominicaine

Commencez à voyager dès maintenant en découvrant la vie en République Dominicaine

L'économie en République Dominicaine

Longtemps centrée sur les exportations agricoles, l’économie dominicaine s’est réorientée principalement vers le tourisme. Avec 4,5 millions de touristes en 2012, la République dominicaine est la première destination touristique des Caraïbes.
La République dominicaine a favorisé l’ouverture extérieure de son économie grâce à l’entrée en vigueur en 2007 de l’accord de libre-échange DR-CAFTA (Dominican Republic–Central American Free Trade Agreement) avec les États-Unis. Elle est aussi membre du CARIFORUM, elle est par ailleurs partie à l’Accord de partenariat économique (APE) entre l’Union européenne et cette organisation, signé le 15 octobre 2008.

Monnaie: DOP (Peso dominicain)

Taux de change: http://www.xe.com/fr/currencyconverter/convert/?Amount=1&From=EUR&To=DOP

Culture et tradition en République Dominicaine

La culture de la République dominicaine est très variée et se caractérise notamment par la culture des cigares, mais également par l’aspect festif qui y règne, notamment avec ses célèbres carnavals.

La République dominicaine est en effet, le premier pays producteur de cigares au monde avec près de 600 millions d'unités par an.
Le carnaval dominicain ne possède pas de dates fixes néanmoins, la mi-carême est l'objet de nombreuses fêtes dans le pays. Cependant, nous pouvons trouver des carnavals tous les dimanches de février à Santo Domingo, mais également, à Santiago ou La Vega, nous pouvons aussi en trouver dans de nombreuses villes et villages le jour de Pâques notamment à Cabral.
Le sport est aussi très important pour la République dominicaine, notamment avec le baseball dû à l’influence des Etats-Unis. Le basket-ball et la boxe sont également très populaires sur cette ile. Il y a aussi une pratique très particulière typique à la République Dominicaine surtout à Saint-Domingue qui est « le combat de coqs », symbole de la société machiste, et représentatif de la virilité des hommes.

La musique en République Dominicaine

Ayant plusieurs style variés de musique, celle-ci occupe une place très importante dans la vie des Dominicains, tel que le merengue, bachata, reggaeton et salsa…

Le merengue
Genre musical typiquement dominicain, le merengue est né dans l'île au milieu du XIXe siècle. D’origine africaine, avec sa rythmique endiablée, le merengue se jouait traditionnellement avec un accordéon, une guiro (instrument de percussions en métal) et un tambour à deux membranes.
Actuellement le merengue se joue surtout à base de cuivres, de guitare et d'accordéon. Juan Luis Guerra, superstar en Amérique latine, est l'un des maîtres du merengue.

La bachata
La Bachata est apparu à Santo Domingo dans les quartiers défavorisés pendant les années 1960. Ce genre de musique a conquis la population dominicaine dans les années 1990. Aujourd’hui nous en entendons partout, et même dans les villages les plus reculés du pays.
À l'origine simple chanson accompagnée à la guitare, c’est une sorte de slow version Caraïbes. Elle se danse de manière langoureuse, mais attention les pas sont beaucoup plus compliqués que cela!

Le reggaeton
Le reggaeton est LE style musical des dominicains. Il est né dans les années 1990 et assemble le hip-hop, la techno et les rythmes des Caraïbes. Cette musique est, notamment, très connue chez les jeunes et souvent écoutée sur les radios populaires.

Gastronomie en République Dominicaine

Les produits locaux formant la base de la cuisine dominicaine sont yucca, banane plantain, riz, café, cacao, ananas.
Le plat le plus connu est « arroz con habichuela », qui se compose de riz, d’haricots et de poulet, d’où son nom. Pour la viande, on mange plutôt de la chèvre, du bœuf et du porc (bien qu'ils soient assez chers).
Sans oublier, bien évidemment les produits de la mer notamment poisson, crevettes, crabes et langoustes mais sont en général beaucoup plus chers.
La canne à sucre et le rhum (le meilleur du monde) sont évidemment des produits phares de la République dominicaine.
Cependant, il n'est pas dans les habitudes locales de boire autre chose que de l'eau durant le repas.
Quelques spécialités :
Le sancocho (ragoût de sept viandes différentes avec des légumes). Mais aussi le chivo guisado, viande de chèvre marinée avec oignons, poivrons, ail, origan et du rhum. Egalement, de la couenne de porc marinée dans du jus d'oranges amère et cuite dans sa propre graisse. Le pica pollo, sorte de poulet frit, en général servi avec des tostones, et bananes plantain frites. Et pour finir, un ragoût de tripes de bœuf ou de porc que l'on déguste avec un peu de citron vert.

icone nl

Recevez nos bons plans