Voyage à cheval et Randonnée équestre

L’Equi-Yoga au Costa Rica

« Vivre l’instant présent comme le ferait naturellement un cheval au quotidien », une douce philosophie qui galope dans ma tête depuis mars 2018.

Au printemps dernier, dans le cadre d’un stage de fin d’étude en écotourisme, j’ai eu la chance de partir pour 3 mois et demi d’aventures au pays que l’on dit être le pays de la nature reine; le Costa Rica, un véritable petit paradis sur Terre. De Tamarindo à Puerto Viejo, en passant par les volcans Irazú ou encore Turrialba, mon périple n’a été qu’enchantement chaque fois que j’ai découvert une nouvelle facette de cette région du monde encore si préservée. Après une dizaine de jours consacrés à la traversée du pays, j’ai posé mes valises pour la réalisation de mon stage non loin d’un petit village nommé Puerto Viejo, situé sur la côte Caraïbe, où les vagues vont et viennent au rythme des musiques reggae. Des surfer et rasta aux paresseux et singes hurleurs, tout le monde semble vivre en harmonie et dans le plus grand des respects.

Etant cavalière depuis mon plus jeune âge, j’avais la volonté profonde de lier l’écotourisme au domaine équestre. Cependant, je ne voulais pas non plus expérimenter une structure proposant des balades à cheval classiques et c’est à 2 kilomètres reculée dans la jungle que j’ai trouvé une petite ferme équestre familiale tenue par Terry, une femme qui a décidé de consacrer sa vie au bien-être animal et humain. Dans ce lieu où amour et compassion sont les maîtres mots, 9 chevaux sauvés de conditions de vies compliqués ont trouvé refuge et jouissent d’une vie paisible en semi-liberté.

Harmonie entre chevaux et bien être, l’histoire de Terry Newton

Une histoire qui a commencée par son amour inconditionnel des chevaux ...

Originaire du Canada, c’est après de nombreux voyages tout au long de sa vie, que Terry Newton a décidé il y a 25 ans de s’installer au Costa Rica avec sa famille. D’abord propriétaire d’un hôtel en bord de mer dans le village de Cahuita, elle proposait en plus de ces services d’hôtellerie, quelques balades avec ses chevaux ainsi que des cours de yoga sur la plage. C’est en 2016 que Terry a pris la décision de vendre son hôtel dans le but de créer un véritable lieu de vie dédié à ses deux passions parfaitement complémentaires. 
L’idée était alors de proposer aux clients plus qu’un simple séjour touristique au Costa Rica. En plein cœur de la jungle, la ferme organise des retraites en harmonie avec la nature et les chevaux tout en pratiquant les méthodes douces et méditatives du yoga
Petite structure familiale, Terry accueille tout au long de l’année des personnes désireuses de se reconnecter avec eux même en vivant l’instant présent et en se recentrant sur l’essentiel.

Des séjours à la semaine sous forme de retraites sont donc proposés autour de la thématique du cheval et du bien-être. Ne s’agissant pas d’un ranch de tourisme équestre traditionnel, les balades sont exclusivement réservées aux personnes venant pour un séjour à la semaine. Il n’est donc pas possible pour une personne de venir profiter d’une balade juste pour une, deux ou trois heures comme on peut souvent voir dans des ranchs classiques. En effet, que ce soit pour le yoga en harmonie avec les chevaux ou le séjour écotouristique à cheval (que j'ai réalisé pendant mon stage), le but de la semaine va bien au-delà du simple fait de monter à cheval. L’intérêt est de créer une connexion avec l’animal qui sera confié au client, une relation basée sur la confiance et le respect. Pour ce faire : yoga pranayama (techniques de respiration) et asanas (postures), méditation et initiation à l’éthologie équine font parties intégrantes des différentes activités organisées pour les clients.

La combinaison parfaite du yoga et du cheval : l’EquiYoga

Une expérience construite en plusieurs temps

Contrairement à ce qu’on pourrait le penser, l’Equi-Yoga n’est pas simplement un enchainement de postures acrobatiques sur le dos du cheval. En effet, dans la réalité d’une séance, ce moment ne dure qu’une dizaine de minutes et s’effectue à la fin. En amont, c’est tout un travail de méditation et d’étirements pour soi et pour le cheval qui est réalisé.

Voici mon retour d’expérience sur ce moment suspendu dans le temps :

« Nous sommes dans la carrière, la jungle nous entoure avec ses mille nuances de verts et ses sons sauvages si singuliers. Grey Joy, un des chevaux de Terry est là avec nous, en liberté, observant son environnement. Nous prenons alors place sur des chaises, et à l’instar de Grey Joy, nous regardons cette magnifique nature qui nous domine avec toute sa bienveillance. Terry me demande de fermer les yeux, et pendant que je me concentre sur ma respiration elle commence une méditation guidée. Ancrée dans l’instant présent, je me sens vivante, je me sens réelle et je laisse aller mes pensées pour ne faire plus qu’un avec la Terre. Le temps d’un instant, plus rien n’a d’importance, chaque problème, chaque angoisse du quotidien s’évade de mon esprit et j’éprouve une douce sensation de plénitude. Tout à coup, un souffle chaud se rapproche de moi et surprise, j’ouvre les yeux. Grey Joy, intrigué par notre calme si serein s’était approché de nous et de ma vie entière je crois que je n’ai jamais reçu de si gros bisous de la part d’un cheval. Ce n’était qu’amour pur et inconditionnel, sans aucun jugement.

Le moment de la méditation

A la suite de cette méditation guidée, Terry me propose un petit travail basé sur les principes de l’éthologie équine. Grey Joy étant entre temps retourné vaquer à ses occupations, je me lève et commence à me déplacer dans la carrière. Par moment, j’approche Grey Joy afin de lui dire « bonjour », ce qui consiste simplement à me diriger vers lui calmement pour lui laisser me sentir la main à condition que ce dernier ait posé son regard sur moi lorsque je me suis avancée vers lui. Si tel n’est pas le cas, cela signifie qu’à ce moment précis, le cheval n’est juste pas disposé à « dialoguer » et il suffit de réessayer plus tard. Aucun jugement, aucune mauvaise intention. Cet exercice très simple a en fait pour but de montrer au cheval que nous sommes capables de partager un espace commun sans lui demander quoi que ce soit dans l’immédiat. En effet, trop souvent nous rentrons en contact avec lui avec une idée très précise : travailler, monter sur son dos… L’équitation est un art qui se pratique à deux alors n’oublions pas de partager les envies de chacun.

La communion des esprits et des corps

Une fois la communication établie entre Grey Joy et moi, nous poursuivons avec un temps d’étirements pour tous les deux. Terry me montre quelques exercices très simples pour étirer son cheval, ce qui peut être d’ailleurs fait avant une séance de travail également. 
Connectés à la terre et le lien étant créé entre nous deux grâce à tout ce que nous avons fait en amont, nous sommes désormais fin prêts pour la séance d’EquiYoga.

La séance se décompose à partir de ce moment-là en deux phases : Une première partie de yoga au sol, à côté de Grey Joy avec un enchainement de salutations au soleil ainsi que quelques postures orientées pour les cavaliers impliquant équilibre et respiration. La deuxième et dernière partie se passe finalement sur le dos du cheval. Avec douceur, je m’assoie sur le dos de mon partenaire yogi équin. Je ferme les yeux, et je ressens toute la vie en dessous moi. La puissance de cet être qu’est le cheval qui accepte de partager cet instant inspire respect et humilité. Terry est là, à côté de nous et me propose d’essayer quelques postures, tantôt assise, tantôt debout. Pour le confort du dos du cheval, il est très important d’avoir pleine conscience de son corps et de positionner ses pieds le plus loin possibles des reins. Pendant que j'effectue les différentes postures, je réalise à quel point Grey Joy est calme, presque endormi ! Telle une véritable éponge émotionnelle, en total confiance avec les humains qui l’entourent, lui aussi est entré en phase méditative et je ressens nos bien êtres mutuels rayonner autour de nous.

Finalement, la séance d’EquiYoga à proprement parler n’aura duré qu’une dizaine de minutes. C’est tout ce qui se passe autour de cette séance qui rend le moment unique et magique. Je raccompagne Grey Joy dans sa pâture et le remercie de m’avoir aidé à entrer pleinement en communion avec la nature, lui-même mais aussi moi-même. Merci à toi grand cheval gris. »

Une expérience qui vous transforme

Avant d’arriver chez Terry, je n’avais encore jamais entendu parler de cette pratique et bien que fortement sensibilisé au bien-être animal, il ne m’était pas venu à l’esprit de développer ce genre de relation avec mes propres chevaux. Aujourd’hui mon approche à d’autant plus évolué et, sans pratiquer l’EquiYoga dans sa totalité au quotidien, j’essaie néanmoins d’appliquer ses principes chaque fois que je suis en contact avec un cheval.
En plus d’une meilleure relation avec l’animal, la pratique de l’EquiYoga apporte concentration, équilibre, et gestion de sa respiration ; des essentiels en tant que cavalier.

Floriane Couvreur

icone nl

Recevez nos bons plans